Incivisme au Cameroun : Impacts & Solutions

Entre KBSAP Consulting et l'incivisme au Cameroun, vous vous demandez sûrement quel peut bien être le lien.

La raison de cet intérêt est simple. Notre environnement a un impact sur la qualité de nos ouvrages (immobilier, route, etc.). Nous prônons un environnement de qualité pour des ouvrages de qualité. L’incivisme dans le cadre de ce post sera défini par ses effets:
- Dépôts anarchiques d’ordures ménagères sur la voie publique.
- Encombrement de la chaussée et du trottoir par des objets et matériaux divers.
- Développement sans règles ni contrôle des activités informelles.
- Proliférations des gares, garages et parkings spontanés.
- Aménagements non-autorisés sur la voie publique.
- Défauts d´entretien des terrains vagues et des espaces publics.

Apres analyse profonde, nous avons pu déceler les principales causes de ce fléau :
- L'ignorance des conséquences des actes d'incivisme que, nous citoyens camerounais, posons au quotidien
- La mauvaise éducation civique de base
- Le faible taux de sensibilisation : peu de moyens sont mis en jeu pour éduquer davantage les populations sur les enjeux du civisme
- L'exode rural car le surnombre crée d'une manière ou d'une autre le désordre

Malheureusement, cet incivisme occasionne de nombreuses conséquences :
- Entrave au développement urbain
- Prolifération des maladies dûes à l'insalubrité
- Augmentation du taux de mortalité
- Dégradation des conditions de vie

KBSAP Consulting se fixe la lourde mission d'être un acteur majeur dans la lutte contre l'incivisme camerounais.
Sur le plan humain, nous allons :
- Sensibiliser au maximum sur les dangers encourus.
- Rappeler la règlementation concernée par la situation.
Sur le plan technique, nous allons :
- Intégrer ce fléau dans nos contraintes de conception des œuvres routières : Elever les terre-pleins centraux davantage, délimiter de façon franche le trottoir et la chaussée
- Innover dans le sens d’accompagner les mesures actuelles : Accompagner la compagnie Hysacam conformément au contrat de confiance établi entre la Communauté Urbaine de Douala (CUD), Hysacam et la population (dont un extrait est le suivant)

 

Image1

 

283 comments

Leave a comment

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.